27 bis bd Louis Blanc
87000 Limoges
Conservatoire des arts et techniques
de la porcelaine de Limoges.
Circuit de visite. Expertise

Tél. 05 55 34 44 15
contact@lachaniette.com

Conservatoire des Arts et Techniques de la Porcelaine de Limoges

Circuit de visite présentant l’histoire complète de la porcelaine de Limoges. Vingt-trois thèmes où les références du passé issues de nos collections privées côtoient l’actualité porcelainière du moment. La passion de trois générations, réunie en ce lieu unique pour mieux comprendre la porcelaine de Limoges à travers son histoire et l’évolution de son savoir-faire.
Espace vente-musée, conseil en collection et expertises, édition et sur-mesure. Notre sélection du moment, l’excellence de l’instant dans le respect d’une longue tradition locale.

Prestige de Limoges
2 bd Louis Blanc
87000 Limoges
porcelaines sélectionnées, portant haut
le prestige des grandes marques.

27 bd Louis Blanc
87000 Limoges
La plus grande gamme de porcelaine blanche et décorée, déclassée par les manufactures.

Tél. 05 55 34 58 61
contact@lachaniette.com

L'Artisanat

De l'artisan au contremaître jusqu'à l'ouvrier chacun est fier de la valeur ajoutée qu'il apporte à sa porcelaine, ouvrant la possibilité aux meilleurs d'entre eux d'exercer leur talent dans les meilleurs usines, rêvant secrètement pour les plus ambitieux de s'installer ou de s'associer à leur compte. Un hommage rendu à tous ces anonymes qui ont fait "Limoges", en citant les hommes aux talents de décorateurs, Alfred Broussillon, Vigneron, André Beyrand, Robert Louis Mallet, Bernard Bertrand... et les femmes créatrices, Nicole Bernardaud Desjardin, Simone et sa petite fille Sylvie Coquet, Monique Lazeyras St Marc...

Le Chambrelan

1890 Décor attribué à Léon Sazerat
Coquille d'oeuf
Zoom assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_1890_1.jpg
image assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_1890_1.jpg
2009 Atelier Michelet Zoom assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_2009_2.jpg
image assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_2009_2.jpg
Les reliefs or et perle d'émail d'André Larthe, Paul Pastaud et Francis Paulhat…

En plus de ses qualités de décorateur, Paul Pastaud développa un réel talent dans la communication de sa marque (galerie, catalogue luxueux et cadenassé et panneaux routier au gendarme). La pause des perles d'émail nécessite une cuisson particulière dans l'évolution des variations de températures.

La banquette : table du peintre décorateur, lui servant à appuyer son coude.

À noter : Le relief pâte d'or est beaucoup plus précis à l'or pur poudré que simplement recouvert au pinceau.

1895 Alfred Broussillon Les roses Zoom assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_1859-1922_1.jpg
image assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_1859-1922_1.jpg
2008 Atelier G. Vieille Zoom assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_2008_2.jpg
image assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_2008_2.jpg
Les maîtres du décor main, les roses d'Alfred Broussillon, les fleurs des champs de Jean Cachier, les scènes d'André Beyrand…

Les roses deviennent à la fin du XIX° siècle grâce à ses chambrelans, les roses de Limoges. Les roses en cinq mouvement circulaires rapidement exécutées aux pinceau "pied de biche", retouchées aux grains de blé et fondu au putois.

Grains de blé : pinceau à décor très fin pour les détails.

À noter : La liaison fondue des couleurs.

1925 Manufacture Tharaud
E. Barlaud
Zoom assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_1925_1.jpg
image assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_1925_1.jpg
1987 Roch Popelier Zoom assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_poplelier_2.jpg
image assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_poplelier_2.jpg
Le bestiaire et les paysages de grand feu de René Barlaud, de Roch Popelier et d'Andrée Taris…

Roch Popelier, artiste indépendant, créa de nombreux décors à succès pour les manufactures Boyer, Haviland, Robert Haviland et C. Parlon… Les couleurs de grand feu se fondent et se mélangent sous l'émail à une cuisson de 1400°. 

Décors à l'éponge : tamponnage de la couleur.

À noter : En grand feu, chaque pièce est unique, ne pouvant se reproduire à l'identique.

1911 M.G. Vigneron - Incrustation à la main
au bitume de judée
Zoom assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_1911_1.jpg
image assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_1911_1.jpg
2009 Atelier Michelet Zoom assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_2009_michelier_2.jpg
image assets/images/img_produit/le_chambrelan/g_2009_michelier_2.jpg
Les maîtres de l'incrustation, Gérard Vigneron, Théophile Lazeyras et Félix Dartigeas

L'atelier Michelet situé en face de l'usine Bernardaud à longtemps sous-traité l'incrustation pour la grande manufacture de Limoges. Les motifs en relief et réserve de décor sont d'abord peints à la main, directement au bitume de Judée, pour être ensuite gravés à l'acide. 

Chambrelan : décorateur en chambre.

À noter : aujourd'hui rares sont les manufactures qui sous-traitent leurs incrustations.